Alien Quadrilogy [Coffret Collector]

Figurent les quatre épisodes, c'est-à-dire Alien, le 8e passager de Ridley Scott, Aliens de James Cameron, Alien 3 de David Fincher (dont certains éléments thématiques annoncent Seven), et Alien Resurrection du Français Jean-Pierre

Plus de détails


58,00 € TTC

9 autres produits dans la même catégorie :

Acteurs : Sigourney Weaver, Tom Skerritt, Dominique Pinon, John Hurt, Michael Biehn
Réalisateurs : Ridley Scott, James Cameron, David Fincher, Jean-Pierre Jeunet
Format : Couleur, THX, PAL
Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1), Français (DTS 5.1) 
Sous-titres : Anglais, Français
Région : Région 2 
Rapport de forme : 2.35:1
Nombre de disques : 9
Studio : 20th Century Fox
Date de sortie du DVD : 3 décembre 2003
Durée : 509 minutes


Contient :
- "Alien"
- "Aliens, le retour"
- "Alien 3"
- "Alien - La résurrection"


Si Ridley Scott a accepté de travailler sur ce coffret de neuf DVD, c'est parce qu'il avait l'impression – confirmée – qu'il s'agissait enfin de l'édition définitive. En effet, rien ne manque. Figurent les quatre épisodes, c'est-à-dire Alien, le 8e passager de Ridley Scott, Aliens de James Cameron, Alien 3 de David Fincher (dont certains éléments thématiques annoncent Seven), et Alien Resurrection du Français Jean-Pierre Jeunet ; mais surtout, outre les films originaux, des versions différentes : alternatives pour le premier et le quatrième, longues pour le deuxième et le troisième. À l'exception de David Fincher, tous les réalisateurs ont répondu présent, quand il s'est agi de "remixer", mais aussi de commenter leurs images – concernant Alien 3, c'est Terry Rawlings, son monteur, qui l'a supervisé. C'est paradoxalement celui dont la nouvelle version s'avère la plus convaincante. Cinq DVD sont consacrés aux bonus, et dix heures de documentaire dissèquent la saga comme jamais auparavant dans l'histoire du support. Sigourney Weaver, le peintre Giger ou Dan O'Bannon y sont en bonne place. Toutefois, la cerise sur le gâteau, c'est le Néo-Zélandais Vincent Ward, écarté du troisième épisode, qui la dépose en narrant ce qu'aurait été sa vision, qu'on imagine gothique à souhait, avec sa planète transformée en monastère moyenâgeux à la façon des toiles de Jérôme Bosh. Ses souvenirs suffisent à générer les images que chacun voudra bien imaginer

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

Aucun film

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Mots-clefs

histoiresymphoniepsychoseharry pottercharles dickenssherlock holmesvienoelbd storynuit

PS tagsearth Flash tag cloud requires Flash Player 9 or better.